La chirurgie réparatrice peut-elle effacer les cicatrices ?

Avoir des cicatrices pousse une personne à avoir un complexe avec son corps. Elle peut donc penser à essayer des traitements efficaces qui mettront fin à ses complexes. C’est parfois pour cette raison que l’on pense à faire une chirurgie réparatrice.

C’est quoi une chirurgie réparatrice ?

Dans la vie, le corps humain peut subir plusieurs agressions, intérieur et extérieur. Suite à des accidents, des blessures, ou des allergies, le corps essaie en lui seul de se régénérer. Mais dans la plupart, il laisse des cicatrices. Ce phénomène est naturel du corps, mais malheureusement, selon la gravité des blessures, la plupart laissent des cicatrices qui deviennent pathologiques ou qui ont des aspects disgracieux. Dans ce cas, la plupart des gens trouvent des solutions chirurgicales ou pas. La chirurgie réparatrice est donc une opération qui vise à réduire les lésions, les cicatrices sur le corps.

La chirurgie réparatrice, peut-elle effacer les cicatrices ?

Quand on parle de chirurgie, on la relie rapidement à la cicatrice. En effet, après une opération de chirurgie, il y aura évidemment de cicatrice. Mais pour le cas de la chirurgie réparatrice, beaucoup se demandent si elle peut effacer radicalement les cicatrices disgracieuses sur le corps. Eh bien, pour répondre à ses interrogations, il faut que vous sachiez que la chirurgie ne sert pas à effacer les cicatrices. Mais plutôt, elle consiste à les donner un aspect moins dérangeant, à le déplacer ou réduire sa taille. Mais avant de procéder à cette opération, il est important de connaître la nature et le type de cicatrice.

Quels sont les différents types de cicatrices ?

Comme vous le savez, il y a ce qu’on appelle cicatrice disgracieuse et la cicatrice pathologique. Pour cette dernière, elle peut être classée en deux : la cicatrice hypertrophique et la cicatrice chéloïde. La cicatrice hypertrophique est de couleur rouge, elle est épaisse et cause une démangeaison sur la partie concernée. Ce genre de cicatrice peut être guéri avec le temps, disant dans deux ans. Donc, il n’est pas nécessaire de faire une chirurgie, mais de plutôt attendre le processus de régénération de la peau.

En ce qui concerne la cicatrice chéloïdes, à l’opposé de l’hypertrophique, ce genre de cicatrice ne guérit pas sans traitement extérieur. Elle prend la forme d’une tumeur bénigne. Elle est difficile à soigner surtout si elle occupe une grande partie de la peau. Pour la cicatrice disgracieuse, ce sont des cicatrices qui donnent un aspect esthétique imparfait. Elles peuvent être fines, plates avec des couleurs assez proches de celle de la peau.

Avant d’opérer un patient, le chirurgien doit connaître le type de cicatrice pour pouvoir donner le traitement efficace.

Rhinoplastie par ultrasons, une révolution dans la chirurgie ?
Rides : comment le laser fractionné permet de les éliminer ?