Chirurgie réparatrice : les principales interventions

Chirurgie réparatrice

Publié le : 01 août 20225 mins de lecture

Bien que la chirurgie esthétique et la chirurgie réparatrice évoluent en même temps, la chirurgie réparatrice est plutôt employée dans l’amélioration de l’apparence du corps à la suite d’une intervention chirurgicale invasive, d’un accident ou d’une malformation génitale. Dans ce cas, on parle de reconstruction du corps. En outre, il existe également des séquelles cutanées causées par un amaigrissement massif. Leurs tailles varient en fonction de chaque individu et elles sont généralement localisées au niveau des seins, de la face interne des bras et des cuisses, du dos, de l’abdomen, du cou et du visage. Heureusement, il existe de nombreuses interventions afin d’améliorer votre apparence.

La chirurgie réparatrice pour la reconstruction mammaire

La reconstruction des seins ou la mastectomie constitue l’un des domaines d’intervention en chirurgie réparatrice. Avec une telle opération, les femmes ont l’occasion de se réapproprier leur corps et leur poitrine tout en améliorant l’apparence de leurs cicatrices. Plusieurs techniques sont envisageables pour reconstruire un sein : l’utilisation d’un lambeau de DIEP (un procédé innovant de microchirurgie), l’usage d’un lambeau de grand dorsal ou bien la pose d’une prothèse mammaire. En fonction de la morphologie du patient, de ses besoins et de l’état des tissus : le choix peut se faire au cas par cas.

Cette opération peut être réalisée parallèlement à l’ablation ou bien être planifiée plusieurs mois après une radiothérapie ou une chimiothérapie. D’ailleurs, la reconstruction du sein est de plus en plus efficace grâce à l’avancée technologique et la chirurgie réparatrice offre un résultat naturel et satisfaisant pour les patients. Alors, si vous souhaitez recourir à une telle chirurgie, vous pouvez consulter les tarifs en Tunisie pour avoir une bonne idée de prix.

Une chirurgie pour les cancers de la peau et pour la reconstruction de l’oreille

La chirurgie réparatrice est également une technique efficace pour le traitement des cancers de la peau. En effet, les types et la gravité des cancers de la peau sont variables. Pour minimiser la cicatrice lors de l’extraction de la lésion, la tumeur devra être retirée avec un minimum de marge possible. Le procédé de réparation va ensuite permettre de combler le manque de matière cutanée. Comme ces opérations sont très complexes, elles sont souvent assurées par des chirurgiens plasticiens expérimentés et bien formés. Ces professionnels ont pour mission d’enlever toutes les cellules cancéreuses autour de la lésion initiale tout en minimisant les traces de cicatrices.

Mis à part cela, la reconstruction de l’oreille est aussi une discipline à part de la chirurgie esthétique en Tunisie. Elle s’adresse notamment aux personnes amputées à la suite d’un traumatisme ou d’un accident ainsi qu’aux personnes nées sans pavillon. Pour reconstruire une oreille, plusieurs méthodes existent : la mise en place d’une fausse oreille en silicone, la pose d’un implant synthétique, ou encore la méthode d’un cartilage dorsal.

La chirurgie réparatrice après amaigrissement massif

Pour opérer ses complexes, la chirurgie esthétique offre de nombreuses possibilités afin de résoudre les séquelles d’amaigrissement massif. Pour ce faire, la plastie abdominale est une opération ayant pour objectif d’enlever l’excès de peau situé au niveau de l’abdomen. Une telle intervention se fait sous anesthésie générale et requiert deux à trois nuits d’hospitalisation. Le bodylift, quant à lui, consiste à retirer l’excès de peau au niveau du tronc de manière circulaire. Il permet de rétablir une jolie silhouette de dos et de face. De son côté, la brachioplastie ou plastie brachiale permet de retirer l’excès de graisse et de peau au niveau de la face interne des bras. Comme les autres opérations, une telle intervention doit être assurée par un chirurgien spécialisé. Bref, il existe aussi d’autres domaines d’intervention pour la réparation des séquelles d’amaigrissement, à savoir : les plasties de la face interne des cuisses, les liftings cervico-faciaux et les cures de gynécomastie.

Comment se passe la pose d’un anneau gastrique ?
Bypass gastrique : pas de retour en arrière ?

Plan du site